A+ R A-

De 1946 à 1955


Le premier Cours Complémentaire
de Gymnastique médicale et de rééducation fonctionnelle

 

C'

au Professeur Jacques LEVEUF, titulaire de la Chaire de clinique chirurgicale et Orthopédie de la Faculté de Médecine de Paris, que l'on doit la création d'un projet d’un « Institut de rééducation fonctionnelle »abandonné en 1950 et remplacé par un enseignement désigné sous le nom de « Cours complémentaire de gymnastique médicale et de Rééducation fonctionnelle ». Ce cours s'adresse aux médecins désireux d'acquérir une compétence particulière en matière de gymnastique médicale et de rééducation fonctionnelle, disciplines qui n'avaient pas encore reçu la consécration qui est la leur actuellement.

FvreLe Professeur Marcel FEVRE, son successeur poursuit l’action entreprise. L’enseignement est alors dispensé sous la responsabilité de ses créateurs dans le cadre de la Clinique chirurgicale Infantile de l’Hôpital des Enfants Malades. La loi du 30 Avril 1946 crée le Diplôme d’Etat ainsi que le Conseil Supérieur de la kinésithérapie. Parmi les neuf médecins spécialisés en massage et en gymnastique médicale nommés membres de ce premier conseil, figurent outre le professeur Fèvre, quatre autres enseignants du cours de gymnastique médicale les docteurs Le coeur, Lance, Triboulet-Chassevant et Duhamel, c'est dire le rôle déterminant reconnu à cette équipe dans l’enseignement et la pratique de la kinésithérapie.carnet_scolaire_

Le 3 Octobre 1946, le Cours de Kinésithérapie de la Clinique Chirurgicale Infantile et Orthopédie de la Faculté de Médecine de Paris reçoit l'agrément du Ministre de la Santé Publique en vue de la préparation au Diplôme d'Etat de Masseur-kinésithérapeute.

De 1947 à 1954, 537 élèves ayant suivi ce cours obtiennent leur diplôme et celui délivré par le cours. Les promotions passèrent de 41 élèves en 1947 à 99 en 1954.... A cette date, le Ministre de l'Education Nationale ayant fait connaître à la Faculté de Médecine qu'il ne lui appartenait pas de gérer le Cours de kinésithérapie, le cours prend la dénomination de « Cours de Gymnastique Médicale et de Rééducation Fonctionnelle ». 
 La discipline principale enseignée est la gymnastique sous ses différentes formes, de maintien, médicale, analytique, corrective, orthopédique et l’hébertisme. Les méthodes sont inspirées de la gymnastique suédoise (Ling), adaptée par le Pr. Kirmisson, Mme Nageotte-wilbouchevitch, puis Triboulet-Chassevant et Legrand-Lambling.

Le cours va bénéficier de l’engagement et des compétences de Roger Toulon, professeur d’éducation physique, gymnaste médical, docteur en gymnastique qui va donner au Cours et à tous les élèves une solide formation en gymnastique reconnue par tous médecins et chirurgiens. Un polycopié décrit la méthode de gymnastique analytique basée sur une recherche biomécanique qui prend en compte le rachis dans son ensemble, évaluée par des tests reproductibles. Cette approche aujourd’hui réduite au souvenir est toujours une base essentielle de la rééducation des attitudes ou déformations du rachis, socle de la rééducation fonctionnelle.

 Lorem Le 3 Octobre 1946, le Cours de Kinésithérapie de la Clinique Chirurgicale Infantile et Orthopédie de la Faculté de Médecine de Paris reçoit l'agrément du Ministre de la Santé Publique en vue de la préparation au Diplôme d'Etat de Masseur-kinésithérapeute. 1951

Connexion

Inscription

*
*
*
*
*

* Données requises