Ecole de Kinésithérapie de Paris

Dispenses et modalités particulières de scolarité

Index de l'article

La formation conduisant au diplôme d’Etat de masseur-kinésithérapeute, organisée en deux cycles de quatre semestres chacun, dure quatre années, soit huit semestres. Le décret n°2015-1110 du 2 septembre 2015 et l'arrêté du 2 septembre 2015 relatif au diplôme d'Etat de masseur-kinésithérapeute fixent le nouveau programme d’études. Ils définissent notamment les dispenses de scolarité dont certains candidats peuvent bénéficier.

 



I. Titulaires de certains diplômes et licences

L’admissibilité se fait sur dossier et l’admission sur entretien.
L'école dispose de 4 places.

Pour 2018/2019, les inscriptions seront ouvertes entre le mercredi 2 janvier et le lundi 1er avril 2019.

L'Arrêté du 2 septembre 2015 - Titre II, Art. 25. prévoit que peuvent être dispensés du suivi et de la validation d’une partie des unités d’enseignement des cycles 1 et 2, par le Directeur de l’institut, sur proposition de la commission d’attribution des crédits et avis du conseil pédagogique, et comparaison entre la formation qu’ils ont suivie et les unités d’enseignement composant le programme du diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute :

1) - Les titulaires d’un des diplômes mentionnés ci-dessous :
– diplôme d’État : d’infirmier, de pédicure-podologue, d’ergothérapeute, de psychomotricien, de manipulateur d’électroradiologie médicale et diplôme de technicien supérieur en imagerie médicale et radiologie thérapeutique ;
– certificat de capacité d’orthophoniste, d’orthoptiste ;
– diplôme de formation générale en sciences médicales, en sciences maïeutiques, en sciences odontologiques, en sciences pharmaceutiques.

2) - Les titulaires d’une licence :
- dans les domaines sciences, technologies, santé ;
- sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS).

3) - Les titulaires d’un diplôme reconnu au grade de master.

Les candidats sont sélectionnés par un jury composé du directeur de l’institut, du responsable pédagogique lorsque le directeur de l’institut n’est pas un masseur-kinésithérapeute, d’un formateur et d’un professionnel accueillant des étudiants en stage et en exercice depuis au moins trois ans.

ADMISSIBILITÉ SUR DOSSIER
Le(la) candidat-e doit adresser à l'école, avant le lundi 1er avril 2019, à minuit (le cachet de la poste faisant foi), un dossier comprenant :
1. un curriculum vitae
2. les copies des titres et diplômes
3. un certificat médical, rédigé par un médecin agréé ARS, attestant que l’étudiant ne présente pas de contre-indication physique et psychologique à l’exercice de la profession
4. une lettre de motivation
5. un chèque d'un montant de 150 €, libellé à l'ordre de l'ADERF, pour l'étude du dossier
6. une photographie d'identité.

EPREUVE D'ADMISSION SUR ENTRETIEN
Les candidats admissibles subiront un entretien devant un jury, au cours duquel le(la) candidat(e) sera amené(e) à présenter au jury notamment son parcours, son projet professionnel, sa motivation et sera amené(e) à répondre à des questions ;
Un chèque d'un montant de 150 € est à fournir le jour de l'entretien : jeudi 18 avril 2019.

Les candidats qui seraient admis à ce titre auraient à valider l’ensemble des unités d’enseignement des cycles 1 et 2, à l’exception des unités d’enseignement pour lesquelles ils ont obtenu une dispense.


 II. Titulaires d’un diplôme obtenu en dehors de l’Union européenne

Trois épreuves de sélection : une épreuve d’admissibilité et deux épreuves d’admission.
L'école dispose de 2 places.

Pour 2018/2019, les inscriptions seront ouvertes entre le mercredi 2 janvier et le lundi 4 mars 2019.

L'Arrêté du 2 septembre 2015 - Titre II, Art. 27. prévoit que les titulaires d’un diplôme de masseur-kinésithérapeute ou autre titre ou certificat permettant l’exercice de la profession de masseur-kinésithérapeute ou équivalent obtenu en dehors d’un Etat membre de l’Union européenne ou d’un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen ou de la Principauté d’Andorre ou de la Confédération suisse peuvent bénéficier d’une dispense partielle de scolarité pour l’obtention du diplôme d’Etat de masseur-kinésithérapeute, sous réserve de réussite à des épreuves de sélection.
Le nombre total de candidats admis ne peut dépasser 2% du quota de l’école.

ÉPREUVE D'ADMISSIBILITÉ
Elle consiste en une épreuve écrite et anonyme comportant cinq questions de culture générale devant permettre en particulier d’apprécier la maîtrise de la langue française par le candidat ainsi que ses connaissances, prioritairement dans le domaine sanitaire et social.
L'épreuve, d’une durée d’une heure trente, est notée sur 20 points. Pour être admissible, le candidat doit obtenir à cette épreuve une note au moins égale à 10 sur 20.

DEUX ÉPREUVES D'ADMISSIONS
Elles consistent en une épreuve orale et une mise en situation pratique organisées au cours d’une même séance. Les candidats sont sélectionnés par un jury composé du directeur de l’institut, d’un formateur et d’un professionnel accueillant des étudiants en stage et en exercice depuis au moins trois ans.

L’épreuve orale, d’une durée de trente minutes au maximum, consiste en un entretien en langue française.
Elle doit permettre d’apprécier le parcours professionnel et les motivations du candidat à partir de son dossier d’inscription. Elle est notée sur 20 points.

L’épreuve de mise en situation pratique porte sur un sujet de rééducation appliqué à une situation clinique et consiste en :
– l’étude d’un cas clinique en rapport avec l’exercice professionnel masso-kinésithérapique, dont le sujet est tiré au sort par le candidat parmi les questions préparées par le jury ;
– la réalisation d’un examen clinique, d’un diagnostic et d’une intervention masso-kinésithérapique en lien avec le cas clinique, en salle de travaux pratiques.
Cette épreuve doit permettre au jury d’apprécier les connaissances, les capacités de compréhension et d’analyse d’une situation de soins donnée ainsi que les démarches et aptitudes techniques et pratiques du candidat.
D’une durée d’une heure trente au maximum, dont trente minutes de préparation, cette épreuve est notée sur 20 points. Une note inférieure à 10 sur 20 est éliminatoire.

Pour pouvoir être admis dans un institut de formation en masso-kinésithérapie, les candidats doivent obtenir un total de points au moins égal à 30 sur 60 aux trois épreuves de sélection.

Modalités d'inscription aux épreuves
Les candidats doivent adresser à l'école, entre le mercredi 2 janvier et avant le lundi 4 mars 2019, à minuit, un dossier d'inscription comportant :

1. la photocopie de leur diplôme de masseur-kinésithérapeute ou un titre équivalent (l’original sera fourni lors de l’admission en formation)
2. un relevé du programme des études suivies, précisant le nombre d’heures de cours par matière et par année de formation, le contenu et le nombre d’heures de chaque stage clinique effectué au cours de la formation dans les différents champs d’exercice de la kinésithérapie (musculo-squelettique; neuromusculaire; cardiorespiratoire, vasculaire et interne) ainsi que le dossier d’évaluation continue, le tout délivré et attesté par une autorité officielle compétente du pays qui a délivré le diplôme
3. la traduction en français par un traducteur agréé auprès des tribunaux français de l’ensemble des documents prévus aux 1. et 2.
4. un curriculum vitae
5. une lettre de motivation
6. un chèque d'un montant de 150 €, libellé à l'ordre de l'ADERF (droits d'inscription à l'épreuve d'admissibilité). Au cas où le-a candidat-e serait retenu-e à l'issue de l'épreuve d'admissibilité, un chèque d'un montant de 300 € sera à fournir le jour des épreuves d'admission
7. une photographie d'identité.

Calendrier 2018/2019
- Epreuve d'admissibilité : jeudi 7 mars 2019 - 9h30
- Résultats de l'épreuve d'admissibilité : lundi 11 mars 2019
- Epreuve d'admission : jeudi 21 mars 2019 - 9h30

Menu
agence web paris agence web paris Formation en alternance Formation sage femme